Maxime Pambrun
Age
23 ans
Hauteur
180 cm - 5'11''
Poids
67 kg - 149 lbs
Poitrine
87 cm - 34''
Taille
78 cm - 31''
Hanches
84 cm - 33''
Confection
40
Pointure
43
Yeux
Marron
Cheveux
Bruns

Est-ce que c’est la première fois que je viens sur Terre ? Je n’ai pas vraiment l’impression. Est-ce que c’est la première fois que vous lisez ces lignes ? Probablement. Même si l’environnement nous est familier, je vais essayer de vous faire découvrir un univers inconnu et unique en son genre, bien que tout ait déjà été fait.

 

Prêter son physique ou sa voix à un personnage dans une pièce de théâtre, un film ou même un jeu-vidéo, pour ma part c’est un peu plus que ça. Un personnage peut naître sur du papier ou dans votre esprit, mais vous ne rentrez dans rien de physiquement visible ou vous ne prêtez rien à qui que ce soit. Vous incarnez ce personnage, justement à travers votre physique, votre voix et tout ce qui vous constitue en tant qu’être. Le comédien est d’abord un corps, même si ce dernier n’est pas sa destination finale, à l’instar de la Terre. Vous avez écrit un rôle ? Je vais vous raconter son histoire. Vous me pressentez pour interpréter l’un de vos personnages ? N’en dîtes pas plus, demain matin je vous le présente, vous ferez connaissance, et on fera connaissance tous ensemble.

 

Un animal domestique nommé larsen, des tricks dignes des années 50, une sexualité débordante et des dents comme médiator. C’est à partir de là que je vais vous faire comprendre que la guitare n’est plus un simple instrument appartenant au rang d’accessoire, mais bel et bien une extension du corps. Pour maîtriser son art, il ne faut pas uniquement savoir en jouer. Il faut savoir en jouer dans le plus de circonstances possibles : dans le noir ou les yeux fermés, allongé par terre, sans être branché, assis en tailleur, dans le dos, derrière la nuque, entre les jambes. The FrenchMax Experience, un power trio tribute to Jimi Hendrix qui vous en mettra plein la vue, alors qu’ils ne sont même pas ophtalmo.

 

L’extension des mains c’est une chose. L’extension des pieds, elle, en est une autre. Sept plis de bois, deux trucks, quatre roues avec des roulements et c’est parti pour un nouveau voyage dans un monde parallèle. Un monde très similaire à celui du commun des mortels où il n’y a plus de bancs pour s’asseoir ni de marches pour descendre les escaliers, mais des gaps à passer en bigspin back ou des curbs à slider en back tail flip out (dans la mesure du possible). Et parce que style matters, on se sent toujours mieux quand c’est replaqué 8 vis. À ceux qui comprendront.

 

Finalement il y a peut-être un point commun entre ces trois éléments que sont le cinéma, la musique et le skate. C’est qu’en plus d’être un moyen de déplacement dans l’espace et dans le temps, c’est avant tout un moyen d’expression. Ma mission est d’affirmer cette liberté, la revendiquer et avant tout la conserver. Ces trois choses là sont les seules qui me motivent à me lever le matin et qui me font me dire que j’ai une place dans ce monde. Bien que ce dernier ne soit pas ma destination finale, j’espère obtenir durant mon séjour un moyen d’accès à un temple au-delà du physique, à travers tout ça.

 

Je suis Maxime Pambrun, et je suis actif sur Paris et Lyon, et je suis artiste parce que je ne peux pas être autre chose. Voilà pour la description en quelques mots. La prochaine fois, j’essaierai de raconter une histoire.